Le sentier dans la montagne

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Le sentier dans la montagne

Traduction Germaine Guillemot-magitot  - Langue d'origine : Allemand

Liste

Tiburius Kneigt, jeune et riche héritier, a eu le malheur de grandir dans une famille particulièrement excentrique. Ses parents décédés, il se trouve à la tête d'une confortable fortune, mais plongé dans une grande solitude : il consacre en effet toute son énergie à se persuader qu'il est gravement malade, et que sa seule occupation doit être de traiter un mal d'autant plus mystérieux qu'il n'existe pas vraiment. Lors d'une cure d'été dans une station thermale, il s'aperçoit fortuitement qu'il n'est pas désagréable de randonner dans les montagnes - et à sa grande surprise, sa santé ne paraît que s'en améliorer. Au cours d'une de ses longues promenades, il rencontre une jeune fille, qui ne semble pas plus que lui être très désireuse de la compagnie de ses semblables...

Grand format
7.50 €
Sur commande
Ajouter au panier

Autres informations

  • EAN 9791091896658
  • Disponibilité Disponible
  • Longueur 17 cm
  • Largeur 12 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 85 g
  • Distributeur Sillage

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


Biographie

Adalbert Stifter - 23/10/1805-28/01/1868 (Mort il y a 150 ans à l'âge de 63 ans) Allemand Autriche https://fr.wikipedia.org/wiki/Adalbert_Stifter
Adalbert Stifter est né en 1805 à Oberplan (Bohême méridionale) dans une famille d'origine modeste. Son père meurt alors qu'il est âgé de douze ans et ce sont alors ses grands-parents qui l'élèvent. Jusqu'en 1840, Stifter reste partagé entre deux vocations : la peinture et la littérature. La publication de sa première nouvelle Le condor le rend célèbre. Pendant huit ans, il vivra de sa plume et de son travail de précepteur dans des familles de la noblesse viennoise. En 1848 Stifter s'installe à Linz, où il finira sa vie. Gravement malade et souffrant de sévère dépression, il met fin à ses jours le 28 Janvier 1868.

empty