Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

L'argent

À propos

Cet essai de Charles Péguy de 1913 nous plonge dans le passage à l'ère moderne. Mêlant à ce portrait pamphlétaire d'une société en mutation des souvenirs d'enfance, l'auteur pressent la crise, le règne absolu de l'argent et de la bourgeoisie. Les anciennes valeurs, honneur et travail, font désormais place à la valeur financière. De l'ouvrier au paysan jusqu'à l'enseignant, l'argent obsède, corrompt. Faire la classe n'est plus une mission mais une obligation professionnelle et lucrative. Et ce qui se passe dans la cour des petits est le reflet des changements survenus dans celle des grands. Car ces hommes qui cherchent à gagner plus en travaillant moins ne font que se précipiter vers un naufrage. Mais la mécanique est en marche, tout retour en arrière impossible.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Changement social / Histoire sociale

  • EAN

    9791030411058

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    112 Pages

  • Longueur

    14 cm

  • Largeur

    9 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Charles Péguy

Charles Péguy, né en 1873 et mort au front en 1914, créa les Cahiers de la quinzaine en 1900 pour prolonger son engagement dreyfusard à travers une revue socialiste, républicaine et libre. Conscient dès 1905 de la menace allemande, il devint un patriote inquiet, avant de se convertir au christianisme en 1907 et de mêler tous ces engagements en une oeuvre prolifique. Il sera l'un des modèles de Bernanos ou de Charles de Gaulle, et aujourd'hui encore celui d'intellectuels et d'hommes engagés de tous bords, d'Edwy Plenel à Alain Finkielkraut.

empty