Les forceurs de blocus

Les forceurs de blocus (PREFACE PAR CHRISTIAN ROBIN)

À propos

Jules Verne est l'un des très rares écrivains français à avoir évoqué la guerre de Sécession dans plusieurs de ses récits. En 1865, le confit vient de se terminer, le Musée des familles fait paraître Les Forceurs de blocus. Il s'agit d'une nouvelle qui permet au romancier de conjuguer sur le mode romantique la fidélité aux événements et l'intrigue romanesque. L'action se déroule pour l'essentiel dans la baie de Charleston, défendue par une figure sudiste haute en couleurs, le général de Beauregard. D'ailleurs, dans la version originale, de 1865, publiée dans ce volume, les sympathies de l'écrivain vont plutôt à la Confédération, ce qui ne surprendra pas si l'on songe à ce qu'attendaient les lecteurs du Musée des familles, où il venait de faire paraître Le Comte de Chanteleine. Il ne deviendra abolitionniste qu'à partir de 1872, lorsque son éditeur Pierre-Jules Hetzel publiera en volume cette nouvelle, au prix d'une retouche qui en change radicalement l'interprétation. La clarté de l'intrigue, l'omniprésence de l'Océan, la peinture nuancée des personnages, font des Forceurs de blocus une indéniable réussite.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782907156561

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Jules Verne

Jules Verne, né le 8 février 1828 à Nantes, mort le 24 mars 1905 à Amiens, est un écrivain français dont une grande partie de l'oeuvre est consacrée à des romans d'aventures et de science-fiction (appelés du temps de Jules Verne romans d'anticipation). L'année 2005 a été déclarée «Année Jules Verne», à l'occasion du centenaire de la mort de l'auteur. La légende affirme qu'en 1839, à l'âge de 11 ans, le petit Jules se serait embarqué sur un long courrier à destination des Indes, en qualité de mousse. Son père l'aurait alors récupéré inextremis à Paimboeuf. On dit que Jules Verne aurait avoué qu'il était parti pour rapporter un collier de corail à sa cousine, Caroline Tronson, dont il était amoureux. Rudement tancé par son père, il aurait promis de ne plus voyager qu'en rêve.

empty