Naples Naples
Naples Naples

À propos

Au sud de Terracina, à mi-chemin de Rome et de Naples, commence un autre monde.
L'univers napolitain, immuable à travers les siècles. La napolitude. L'antique royaume des Deux-Siciles, préservé de toute contamination, parce qu'il est fait de la contamination d'éléments hétéroclites, de l'amalgame de pays et de continents disparates. Où sommes-nous ? En Italie ? En Europe ? Nous touchons à la Grèce, par la sagesse malicieuse des habitants, à l'Espagne, par l'arrogante splendeur des palais, à l'Orient, par la magie des crépuscules, à l'Afrique, par le grouillement des marchés ; et, par le chaos de la circulation, le gigantisme des escaliers, la profusion et l'extravagance des ornements superflus, nous sommes dans l'excès, la démesure, le délire, le gâchis.
Première chose à retenir : Naples forme une nation à part, un État dans l'État ; une tribu qui a ses coutumes et ses lois, et qui ne changera jamais. Naples n'a pas changé. En cinquante ans, je ne l'ai pas vue changer. À l'heure où la mondialisation transforme Venise, Florence, Rome en réserves du tourisme international et banalise les plus beaux décors urbains, Naples résiste, Naples garde son caractère intact, Naples reste elle-même, avec ses défauts et ses qualités [. ].
Tout le mal qu'on dit de Naples est vrai, tout le mal qu'on en dit est cliché, lieu commun, banalité, fausseté : tel est le paradoxe qui rend cette ville entre toutes mystérieuse.
Dominique Fernandez.

Rayons : Tourisme & Voyages > Tourisme & Voyages Europe > Beaux livres illustrés / Carnets de voyage Europe

  • EAN

    9782742792849

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    30 cm

  • Largeur

    26 cm

  • Épaisseur

    2.8 cm

  • Poids

    2 032 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Beaux-livres

Infos supplémentaires : Relié  

Dominique Fernandez

Dominique Fernandez est né à Paris en 1929. Ecole normale supérieure, agrégation d'italien, doctorat ès lettres. Il écrit pour Le Nouvel Observateur. Il a obtenu le prix Médicis en 1974 pour Porporino ou les mystères de Naples, le prix Goncourt en 1982 pour Dans la main de l'Ange. Il publie L'art de raconter en 2007, année où il est élu à l'Académie française. Derniers livres parus : Ramon, 2008 et Tolstoï, 2010.

Ferrante Ferranti

Ferrante Ferranti, d'origine italienne, vit à Paris. Diplômé d'architecture, il consacre sa vie aux voyages et à la photographie, notamment autour de l'iconographie et des expressions du sacré. Il a exposé dans de nombreux pays : France, Belgique, Espagne, Brésil, Italie Roumanie, Syrie, Indonésie, Inde, Colombie, Mexique, Portugal, Russie etc. Il fut notamment le photographe des expositions Brésil Baroque et Mont-Athos au Petit Palais. En octobre 2012, il sera le photographe de l'exposition Dieu, mode d'emploi, qui se tiendra au Petit Palais à Paris. En mai 2013, la Maison européenne de la Photographie organisera une exposition rétrospective sur l'ensemble de son ?uvre, et il exposera en 2012 au musée des arts occidentaux de Tokyo. Il a publié une trentaine de livres, parmi lesquels plusieurs titres avec Dominique Fernandez de l'Académie Française, notamment Villa Médicis, Editions Philippe Rey, 2010 et Naples, Imprimerie Nationale, 2011.

empty