À propos

La littérature engagée a ses hauts faits, ses hérauts, ses heures de gloire ; elle a bâti la renommée internationale d'une certaine littérature française, mais suscité aussi des controverses et essuyé bien des critiques. Une chose est sûre, cette littérature a donné lieu à une production aussi riche qu'inventive qui prend au sérieux des questions fondamentales : pourquoi écrit-on ? Quels effets peut avoir la littérature sur nous et sur le monde comme il va ? Quel est le rôle de l'écrivain dans la cité ? Et, in fine, peut-on vraiment faire de la politique avec des oeuvres littéraires ?
De Voltaire à Émile Zola sans oublier Jean-Paul Sartre ou Toni Morrison, Sylvie Servoise trace le cheminement de l'engagement littéraire depuis ses prémices au XVIIIe siècle jusqu'à nos jours. Elle propose aussi une analyse des gestes d'écriture propres à l'écrivain engagé (s'exposer, dénoncer ou défendre, agir ou faire agir) et montre ainsi comment la notion d'engagement a évolué à travers le temps, dans sa forme et dans ses objets.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Lettres et langues > Lettres > Théorie littéraire


  • Auteur(s)

    Sylvie Servoise

  • Éditeur

    Que Sais-Je ?

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    22/03/2023

  • Collection

    Que Sais-je ?

  • EAN

    9782715410169

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    96 g

  • Support principal

    Poche

Sylvie Servoise

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Sylvie Servoise est maître de conférences en littérature générale et comparée (Le Mans-Université), membre du laboratoire 3L. AM et rédactrice en chef de la revue Raison publique. Ses recherches portent sur la notion d'engagement littéraire, sur les rapports entre écriture de l'histoire, politique et fiction aux XXe et XXe siècles. Elle est notamment l'auteur de Le roman face à l'histoire. La littérature engagée en France et en Italie dans la deuxième moitié du XXe siècle (PUR, 2011).

empty