Tuez-les tous ! la guerre de religion à travers l'histoire, vii-xxi siècle

À propos

Une guerre de religion, c'est une guerre pour la religion; autrement dit une guerre dont le principal objet est la relation des hommes à Dieu. Depuis le XVIe siècle, c'est aussi la contestation violente de la séparation du politique et du religieux, autrement dit de ce qui fonde l'Etat moderne. Ce n'est pas seulement une question de violence , paroxystique contre un ennemi dont seuls sont concevables l'anéantissement ou la soumission-les Etats-Unis de Bush pour Ben Laden aujourd'hui, les protestants de l'amiral de Coligny pour les Ligueurs de Paris hier; c'est une guerre totale dont le salut de la communauté des croyants est le but, la guerre civile le moyen, la dislocation de la nation et la ruine de l'Etat les effets. Du VIIe siècle à l'attentat du 11 septembre 2001 contre les Twin Towers, de la fièvre des croisés aux guerres de Religion en France, de l'Allemagne à l'Angleterre et aux Balkans, Elie Barnavi et Anthony Rowley éclairent quelques-uns des conflits religieux majeurs qui ont déchiré l'Europe.


Sommaire

De la guerre justifiée à la guerre sainte
Un siècle de guerre totale
Les guerres des Allemagne
De Wassy à la Saint Barthélémy (les guerres de religions françaises I )
La guerre des trois Henri (Les guerres de religions françaises II)
Les révolutions d'Angleterre
La guerre des Trente Ans
L'enfer des Balkans
Ben Laden contre les croisés

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme


  • Auteur(s)

    Elie Barnavi

  • Éditeur

    Tempus/Perrin

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    24/08/2006

  • Collection

    Tempus

  • EAN

    9782262025168

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    148 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    112 g

  • Support principal

    Poche

Elie Barnavi

Élie Barnavi est un historien israélien né en 1946.
Professeur d'histoire de l'Occident moderne à l'université
de Tel Aviv, membre du mouvement La Paix Maintenant, il
a été ambassadeur d'Israël en France de 2000 à 2002.
Derniers titres parus : Les Religions meurtrières
(Flammarion), La Révolution européenne, 1945-2007 (avec
Kzrysztof Pomian, chez Perrin), Aujourd'hui, ou peut-être
jamais et L'Europe frigide (André Versaille éditeur).
Il est actuellement conseiller scientifique auprès du Musée
de l'Europe à Bruxelles.

empty