Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

La lettre écarlate

À propos

Boston, 1642. Hester, dont le mari est porté disparu, est mise au pilori car elle a commis l'adultère. Condamnée par la colonie puritaine à porter jusqu'à la fin de sa vie sur la poitrine un A écarlate, elle part vivre à la périphérie de la ville, seule avec sa fille, car elle a refusé de livrer le nom de son amant... Considéré comme le premier grand roman du continent américain, cet ouvrage connut à sa publication en 1850 un immense succès, mais par sa peinture d'une société intégriste et d'une femme éprise de liberté, il n'a rien perdu aujourd'hui de sa force et de son attrait. « Un roman admirable, extraordinaire [.] il possède le charme et le mystère des grandes oeuvres d'art » (Henry James).

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782253163855

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    360 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    194 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Nathaniel Hawthorne

Issu d'une famille puritaine implantée à Salem, Nathaniel Hawthorne (1804-1864) est très tôt orphelin de père. Elevé par une mère que son veuvage a rendu austère, il grandit loin du monde. Ses premières tentatives littéraires sont des échecs et il lui faut attendre 1850 et le succès de La Lettre écarlate pour être consacré. Suivront des chefs-d'oeuvre tels que La Maison aux sept pignons en 1851 ou Le Livre des merveilles l'année suivante. Il est en outre l'auteur de nombreuses nouvelles. Maître américain du « gothique provincial », son traitement de la condition humaine et son analyse de la société puritaine font d'Hawthorne l'un des plus grands auteurs de la littérature américaine.

empty