Il ne faut jurer de rien Il ne faut jurer de rien
Il ne faut jurer de rien Il ne faut jurer de rien

À propos

Doutant des femmes pour avoir si souvent usé de leurs faveurs, le jeune et léger Valentin se refuse au mariage, au grand désespoir de son oncle, le négociant Van Buck, qui, tout en le morigénant, paie ses dettes au jeu. Il menace donc son neveu de le déshériter s'il refuse d'épouser la jeune Cécile de Mantes. Valentin parie alors qu'il réussira à séduire la belle en trois jours - ce qui lui permettrait de refuser qu'une jeune fille aussi facilement conquise puisse devenir sa femme. En 1836, Il ne faut jurer de rien, que Musset fait paraître avec le sous-titre de " proverbe ", est la pièce la plus représentative de sa seconde manière, assagie. C'en est fini des passions brûlantes, des innocentes fatales et des beaux ténébreux, et ce ton nouveau est celui de la drôlerie et de l'humour, même si cette légèreté n'empêche pas qu'on puisse frôler le drame. Lorsque la pièce sera représentée douze ans plus tard, le public ne la boudera pas : ce sera l'un des premiers triomphes de Musset au théâtre.

Rayons : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9782253082323

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    125 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Poids

    110 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Alfred de Musset

Alfred de Musset (1810 -1857). Poète et dramaturge, il s'est vu propulsé sur le devant de la scène littéraire à vingt ans. Son style se caractérise par un romantisme flamboyant, où le lyrisme se mêle à la fantaisie et à la dérision. Également chez Librio Les caprices de Marianne suivi de On ne badine pas avec l'amour (n° 39), Lorenzaccio (n° 775).

empty