Moby Dick Moby Dick
Moby Dick Moby Dick

Moby Dick (texte abrégé)

Traduction MARIE-HELENE SABARD  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

L'édition de référence dans une présentation renouvelée. Lecture recommandée en 5 ème par le Ministère de l'Education National. Epopée maritime, roman universel, allégorie biblique, Moby Dick résiste, par son immensité, à toutes les approches, toutes les définitions. On y entre comme on poserait le pied sur un continent ; on en sort non pas en lecteur, mais avec le sentiment d'avoir vécu une expérience.
D'ailleurs, on n'en sort jamais tout à fait. Ce livre est hanté : il suffit d'en parcourir quelques pages pour être habité définitivement. Pourtant, son intrigue même tient en quelques mots : la traque obsessionnelle par un homme du cachalot qui lui a arraché une jambe... A partir de 12 ans.

Rayons : Jeunesse > Littérature Adolescents > Romans > Action / Aventures

  • EAN

    9782211124508

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    232 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    218 g

  • Lectorat

    à partir de 12 ANS

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Herman Melville

HERMAN MELVILLE est né le 1er août 1819 à New-York. Son père meurt en 1832 et laisse le jeune Herman dans une situation financière désastreuse. Il doit alors gagner sa vie et s'enrôle à vingt-trois ans dans l'équipage d'une baleinière des mers du Sud. Il séjourne aux Îles Marquises et retourne aux Etats-Unis. En 1846, il conte ses aventures dans Taïpi et en 1847, il publie Omoo. Ces deux ouvrages lui valent aussitôt un grand succès. Pourtant, l'ancien baleinier n'est pas satisfait : on applaudit en lui l'aventurier et non l'écrivain. Dans son livre suivant, Mardi, il insiste pour donner une dimension plus littéraire à son oeuvre. Mais le succès ne suit plus et ses oeuvres suivantes passeront inaperçues. A partir de 1857, malgrè un succès d'estime pour Moby Dick, Melville n'écrit plus guère qu des poèmes. A soixante-neuf ans, en 1888, il reprend la plume pour écrire Billy Bud, gabier de misaine. Il meurt le 28 septembre 1891.

empty