L'espion qui venait du froid

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

L'espion qui venait du froid (préface l'auteur ; traduction conjointe Henri Robillot)

Traduction Marcel Duhamel  - Langue d'origine : Anglais (etats-unis)

Liste

«- Roulez à trente à l'heure, ordonna l'homme d'une voix tendue, anxieuse. Je vous indiquerai le chemin. Quand nous serons arrivés, il faudra descendre de voiture et courir jusqu'au mur. Le projecteur sera braqué sur l'endroit où vous devez passer ; tenez-vous immobiles dans le rayon lumineux. Dès que le faisceau sera déplacé, commencez à grimper. Vous aurez quatre-vingt-dix secondes. Vous monterez le premier, dit-il à Leamas, et puis ce sera au tour de la fille.» Roman de la guerre froide et de la trahison, roman du cynisme et de la raison d'État, prix Somerset Maugham, best-seller mondial adapté au cinéma avec Richard Burton, L'espion qui venait du froid est un chef-d'oeuvre absolu qui a révolutionné le roman d'espionnage.

  • EAN 9782070793594
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 352 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 187 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre > Policier

John Le Carré

John le Carré est né en 1931. Après avoir étudié à Oxford, il enseigne à Eton, puis travaille pendant cinq ans pour le Foreign Office. L'Espion qui venait du froid, lui vaut la célébrité. La consécration vient avec la trilogie : La Taupe, Comme un collégien et Les Gens de Smiley. John le Carré vit en Cornouailles.

Poche
7.90 €
Ajouter au panier

empty