À propos

Banks s narrative seductively juxtaposes rambles through lush volcanic mountains, white sand beaches and coral reefs with a barrage of memories of the hash he s made of his private life. The New York Times Book Review Now in his mid-seventies, Russell Banks has indulged his wanderlust for more than half a century. This longing for escape has taken him from the bright green islands and turquoise seas of the Caribbean islands to peaks in the Himalayas, the Andes, and beyond.

In each of these remarkable essays, Banks considers his life and the world. In Everglades National Park this perfect place to time-travel, he traces his own timeline. Recalling his trips to the Caribbean in the title essay, Voyager, Banks dissects his relationships with the four women who would become his wives. In the Himalayas, he embarks on a different quest of self-discovery. One climbs a mountain not to conquer it, but to be lifted like this away from the earth up into the sky, he explains.

Pensive, frank, beautiful, and engaging, Voyagerbrings together the social, the personal, and the historical, opening a path into the heart and soul of this revered writer.


Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime


  • Auteur(s)

    Russell Banks

  • Éditeur

    ECCO PRESS

  • Distributeur

    SIDE

  • Date de parution

    16/05/2017

  • EAN

    9780061857683

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    20.3 cm

  • Largeur

    13.4 cm

  • Poids

    214 g

  • Support principal

    Poche

Russell Banks

Né à Newton le 28 mars 1940, Russell Banks a passé son enfance dans le New Hampshire, comme il le dit lui-même, 'dans un petit bled où personne ne passe jamais et que la neige recouvre la moitié de l'année'. Il grandit dans un milieu extrêmement modeste, rongé par l'alcoolisme et la pauvreté, et se plaît à rêver lorsqu'il entame ses études à l'université Colgate. Mais, en 1958, la lecture de 'Sur la route' de Jack Kerouac le bouleverse et, quittant les bancs de l'école, il est par monts et par vaux pendant un temps. Il vit dans les années 1960 d'expédients et de petits boulots avant de retrouver les chemins de l'université du New Hampshire où il devient professeur. Il part en Jamaïque en 1975 et publie quelques années plus tard son premier succès commercial intitulé 'Continents à la dérive'. Il a écrit depuis plusieurs ouvrages qui fustigent le système économique actuel et est devenu président du Parlement national des Écrivains crée par Salman Rushdie. Il enseigne actuellement la littérature contemporaine à Princeton.

empty