Langue française

  • Un jour, Giorgio rencontre une femme dans un bar. Au premier abord, il ne la reconnaît pas. Puis les souvenirs affluent et il se retrouve plongé des années en arrière, en 1989 à Bari.

    C'est l'année du massacre de la place Tian'anmen et de la chute du mur de Berlin. A vingt-deux ans, Giorgio achève son droit. Il vient de la petite bourgeoisie et s'est fiancé à une étudiante en médecine issue d'un milieu aisé. Sa vie semble toute tracée jusqu'au jour où il fait la connaissance de Francesco, un garçon très séduisant et intelligent, dévoré par un immense désir de revanche. Francesco joue au poker et a mis ses talents d'illusionniste au service de la tricherie. Fasciné, Giorgio devient son partenaire de jeu et son complice. Il découvre alors un monde totalement inconnu : tripots, villas cossues, femmes faciles... Mais plus le temps passe, plus Giorgio subit l'influence de Francesco et, de compromission en transgression, il se voit descendre en enfer.

    Thriller psychologique et roman de formation, Le passé est une terre étrangère suscite aussi une réflexion sur le fragile équilibre entre l'aspiration à la sécurité et l'appel de la transgression. Maître des situations et des ambiances, Carofiglio tient son lecteur en haleine jusqu'à un dénouement superbe.

    Gianrico Carofiglio est l'une des révélations du roman noir italien contemporain. Sa série consacrée à l'avocat Guido Guerrieri - dont Rivages a déjà publié les deux premiers volets, Témoin involontaire et Les yeux fermés - a connu un grand succès dans plus d'une dizaine de pays.

    "Gianrico Carofiglio s'approche au plus près de la douleur, de l'injustice, sans voyeurisme, avec une sensibilité à faire frissonner les retors." (Martine Laval, Télérama)

  • L'avocat Guido Guerrieri, de Bari, voit débarquer dans son bureau un flic accompagné d'une femme qu'il prend d'abord pour un autre flic, mais qui est en fait soeur Claudia, pilier d'une organisation de secours aux femmes battues. Ils voudraient que Guido se constitue partie civile pour un cas difficile : une jeune femme est harcelée et frappée par son ex, quelqu'un de puissant, et surtout, fils d'un puissant magistrat.

  • Guido Guerrieri est appelé à la prison de Bari pour défendre en appel un prévenu condamné pour trafic de drogue. Reconnaissant en lui l'agitateur fasciste qui fut le cauchemar de son adolescence, il décide de refuser. Or, l'homme prétend avoir été dupé par son avocat. Guerrieri hésite, car les preuves sont accablantes  il sait qu'il est malvenu et dangereux de s'en prendre à un confrère. Quand la femme du détenu, d'une beauté stupéfiante, se présente à son cabinet, toutes ses réserves s'évanouissent. Séduit par cet avocat malheureux en amour, féru de littérature, le lecteur se laisse entraîner dans une affaire qui lui dévoile les rouages de la machine judiciaire italienne.

  • Roberto et Emma sont patients du même psychiatre. Elle paie le traumatisme d'un mariage qui a mal tourné. Lui tente de débrouiller l'écheveau d'un passé nébuleux. D'une séance à l'autre, les souvenirs de Roberto affluent et le font remonter à l'époque heureuse où son père et lui affrontaient les vagues de l'océan sur leur planche de surf. Mais aussi à un passé plus proche et apparemment plus complexe, une vie de clandestinité et de danger pour s'infiltrer, sous de fausses identités, dans des réseaux de drogue d'envergure internationale. Jusqu'au jour où tout a basculé, où ses repères, et notamment le sens du bien et du mal, se sont comme volatilisés. Finira-t-il par surmonter ses démons ?
    Quant à Giacomo, enfant solitaire, secrètement amoureux de la plus jolie fille de sa classe dont il sent tout à coup la souffrance, il n'a que ses rêves et le chien Scott qui l'y guide pour retrouver le père dont il a été privé trop tôt et parvenir à se construire.
    La rencontre de ces trois personnages révèlera bien des surprises.
    Tout au long du roman, le lecteur suivra aussi Roberto durant ses longues promenades dans Rome, au cours desquelles il semble découvrir pour la première fois une ville qu'il habite pourtant depuis bien longtemps.

empty