• En 1928, Virginie Herriot devient championne olympique de voile, seule femme face à des équipages d'hommes. Héroïne nationale, surnommée Madame de la mer ou l'ambassadrice de la mer, quartier-maitre d'honneur de la marine nationale, elle vit en mer sur son voilier de 45 mètres, sillonnant les mers européennes, ignorant les salons auxquels sont statut de riche héritière la destinaient. Ce texte est le recueil de pensées et de récits de voyage qu'elle a laissé inachevé à sa mort prématurée, à 42 ans, en mer.

empty