Nautilus Medias

  • A 52 ans, l'auteur décide de changer radicalement de vie. Il arrive à céder, sans gagner vraiment d'argent, sa société en difficulté et prend une décision radicale: se débarrasser de tout ses biens pour limiter ses possessions à ce qui tient dans un sac de voyage, et partir. Loin. Pour découvrir le monde et écrire. Il n'est pas millionnaire. Loin de là. Mais il lâche tout et part. Pendant presque trois ans, il parcourt l'Océanie et l'Amérique du Sud accompagné de ses auteurs préférés: Bobin, Neruda, ... Partout, il écrit. Mais nous sommes loin du simple récit de voyage: au fil des kilomètres, en voiture, en bus, en moto, l'écrivain prend le dessus sur le voyageur. A travers l'Océanie (Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande, Australie) puis l'Amérique du Sud (Mexique, Guatemala, Honduras, Equateur, Pérou, Chili, Argentine), il construit un récit nourrit de littérature, de poésie, d'imaginaire, de philosophie et de découverte des autres comme des lieux.
    Une qualité littéraire dans la ligne des maîtres Bouvier et Chatwin: un écrivain est né.

  • Rob Greenfield est devenu une figure de l'écologie mondiale. L'homme qui ne possède rien veut convaincre le monde de respecter la nature. Mais on ne peut le résumer à ses pieds nus. Après une enfance complexe, une adolescence d'excès, il a d'abord rêvé d'être millionnaire avant de développer une philosophie de vie aux antipodes. Ce livre raconte la vie et les positions de cet homme hors du commun, avec ses combats, ses certitudes et ses contradictions.

  • L'avenir est à la campagne. Mais pas n'importe laquelle: celle qui saura se réinventer pour rester fidèle à ses valeurs tout en attirant de nouveaux métiers, de nouveaux profils, notamment d'anciens citadins. S'appuyant sur une grande enquête, l'auteur montre, avec chiffres, études et témoignages, que la néo-ruralité est la réponse la plus pertinente à la crise économique, environnementale et sociétale actuelle.

    «La quête de sens est de plus en plus présente. D'après un sondage prenant en compte un échantillon de 1000 personnes de 18 à 24 ans, l'argent ne se classe qu'en quatrième position des critères les plus importants pour réussir. La préoccupation première des jeunes est d'avoir une carrière professionnelle épanouissante et guidée par le sens. Cela se matérialise par des choix professionnels tournés vers l'éthique, vers des organisations plus « agiles », au management souple et compréhensif. Cela passe aussi par les choix de consommation en soutenant davantage l'économie locale que les multinationales.

    En somme, le regain d'intérêt pour les campagnes concrétise cette évolution. Le mouvement initié il y a quarante ans semble arriver à maturité. Les campagnes françaises absorbent chaque année une part grandissante de la croissance démographique. Si l'on se replace dans une perspective historique, ce mouvement de néo-ruralisation suit singulièrement les mêmes mécanismes que l'exode rural du XIXe siècle. Se pose alors la question de la cohabitation entre ruraux et néoruraux, deux types de populations opposés par les clichés, mais finalement peu éloignés».

  • De 1883 à nos jours, 15 récits authentiques d'hommes et de femmes confrontés au grand large dans des conditions extrêmes. A force de volonté, de courage et de maitrise, ils réussissent l'impossible. Les héros de ces histoires sont parfois des inconnus du grand public, parfois des personnalités reconnues comme Mike Horn, Isabelle Autissier, Joshua Slocum, Loïc Peyron, Bernard Moitessier,... Tous sont allés au-delà de leurs limites, pour survivre.

  • Rob Greenfield est un écologiste plus que pratiquant : extrême. Son obsession : faire le bien pour la planète. Et cela commence par lui, qui tente de n'avoir aucun impact négatif sur la nature, lors d'un voyage exceptionnel à travers les Etats-Unis, en vélo. Ce qui signifie ne jamais allumer une lumière ni ouvrir un robinet d'eau, trouver de la nourriture bio et locale, sans emballage, et compter sur la nature pour le reste.
    En 104 jours, il va rejoindre San Francisco au Vermont. Et réussir son pari, non sans de nombreuses péripéties. Un voyage initiatique écologique au pays de la surconsommation.

  • En 1928, Virginie Herriot devient championne olympique de voile, seule femme face à des équipages d'hommes. Héroïne nationale, surnommée Madame de la mer ou l'ambassadrice de la mer, quartier-maitre d'honneur de la marine nationale, elle vit en mer sur son voilier de 45 mètres, sillonnant les mers européennes, ignorant les salons auxquels sont statut de riche héritière la destinaient. Ce texte est le recueil de pensées et de récits de voyage qu'elle a laissé inachevé à sa mort prématurée, à 42 ans, en mer.

  • Un artiste plasticien construit une oeuvre en bord de mer, en Bretagne, près du village où il vient d'emménager. Les réactions ne se font pas attendre. Violentes. L'oeuvre, défendue par certains, est saccagée par d'autres. Au milieu du tumulte, l'artiste essaie de construire sa vie, ses amours et son oeuvre dans un environnement partagé entre tradition et adaptation.

    Avec une véritable maîtrise de l'écriture, l'auteur nous emporte avec lui dans le tumulte d'une oeuvre, d'une vie et d'un lieu au bord de la mer.

  • Pionniers du grand nord Nouv.

    La fin du XIXème est une grande période d'exploration du monde. L'Arctique reste un monde à part, si difficile à explorer avec les moyens techniques de l'époque. Des hommes ont bravé le froid, les tempêtes et la peur pour rapporter au monde la connaissance de ces terres inconnues et inhospitalières. De 1876 à 1884, la revue L'Exploration publiait certains de leurs récits. Ce livre en reprend les meilleurs.

  • Chroniques de pontons - 24 (mes)aventures de plaisanciers ordinaires Nouv.

  • Au-dela des limites 2 - 15 nouvelles histoires vraies d'aventures en mer Nouv.

  • L'appel du dauphin - 10 histoires (presque) vraies de rencontre avec cet animal merveilleux Nouv.

  • Un voilier nomme kurun - dans le sillage de jacques-yves le toumelin Nouv.

  • Tentative d'epuisement de l'avenir du futur Nouv.

empty