Zoran Drvenkar

  • Place des autres. Le succès est immédiat, ils aident des hommes d'affaires qui estiment s'être mal comportés, un associé ou une entreprise à alléger leurs remords à l?égard de leurs victimes? Jusqu'au jour où un mystérieux assassin désireux de soulager sa conscience recourt aux services du quatuor.
    Ce sera le début d'une longue descente aux enfers. Pris au piège, les quatre amis n'auront d'autre solution que de découvrir au plus vite l'identité et les mobiles de ce tueur qui les manipule et semble parfaitement les connaître.

  • Imagine une tempête de neige sur l'autoroute, un bouchon de plusieurs kilomètres, aucune visibilité. Un homme sort de sa voiture et assassine froidement et méticuleusement, à mains nues, vingt-six personnes dans les véhicules alentour. C'est le début d'une série de meurtres sans mobile apparent commis par celui que la presse surnomme bientôt « le Voyageur ». Imagine cinq adolescentes. Cinq amies - avec leurs espoirs et leurs peurs, leurs envies et leurs problèmes - que rien ne peut séparer et qui vont devoir affronter le pire. Prises en chasse par un homme à qui tu ne voudrais pas avoir affaire, elles se jettent dans une fuite en avant désespérée. Imagine enfin un hôtel isolé en Norvège, où se déroule l'ultime confrontation dans un dénouement qui te laissera sans voix.

    Par l'auteur de Sorry, un thriller vertigineux, un véritable piège dans lequel le lecteur est impliqué comme jamais.

  • Un texte original et plein d'humour, où l'on découvre les aventures d'une joyeuse bande de copains qui n'ont pas froid aux yeux ! À partir de 11 ans.

  • Deux enfants à l'aventure. L'un d'eux interpelle l'autre et lui demande s'il se rappelle quand la route n'en finissait pas, quand ils ont eu peur des chiens, quand il a fait sombre tout à coup et que la pluie s'est mise à tomber, quand deux renards ont eu un accident, quand des vaches ont couru vers eux... Deux enfants courageux, qui surmontent ensemble mille et un dangers réels ou imaginaires, avant de s'endormir fiers et contents, des histoires plein la tête en se jurant de n'avoir plus jamais peur.
    Le texte poétique et intimiste de Zoran Drvenkar et les images naïves, douces, très enfantines de Jutta Bauer sont un hommage extraordinaire à l'enfance, aux moments uniques de complicité et de jeux qui font grandir et apprendre beaucoup plus que les heures de classe.

empty